Société

L'Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA) autrefois connue sous l'appellation minimum-vieillesse a été revalorisée ce 1er avril 2018. Zoom sur les nouveaux montants, qui tendent vers une augmentation continue.

Les montants en vigueur pour 2018
A titre de rappel, le montant accordé équivaut à la différence entre le plafond de l'ASPA et le montant des ressources de la personne âgée ou du couple.

Pour une personne seule, le plafond de l'ASPA est fixé à 9.998,40€ par an soit 833,20€ par mois. L'augmentation mensuelle est de 30€ en comparaison aux montants applicables en 2017.

Pour un couple, le montant maximum de l'ASPA correspond à 15.522,54€ soit 1.293,54€ mensuels. L'augmentation est donc de 46,57€ par mois comparé à l'année précédente.

En cas de décès du bénéficiaire, les sommes perçues comme ASPA peuvent être récupérées sur succession. Pour ce faire, l'actif net doit être strictement supérieur à 39.000€ pour une personne âgée résidant en France métropolitaine et supérieur à 100.000€ pour les seniors résidant à Mayotte, en Guyane, en Guadeloupe, à La Réunion ou en Martinique. L'ASPA ainsi récupéré est plafonné à 6.571,01€ annuel pour une personne seule et 8.667,76€ pour un couple. Il est à préciser que la récupération sur succession concerne exclusivement la partie au-delà du seuil minimal (39.000€ ou 100.000€ selon le cas).

Comprendre l'ASPA
L'ASPA est une allocation dédiée aux retraités (65 ans et plus) dont les ressources financières sont modestes. L'objectif est de permettre à ces seniors de bénéficier d'un minimum retraite même s'ils ont très peu cotisé durant leur période active dans le marché professionnelle. L'ASPA peut être octroyée à condition que les plafonds de revenus selon la composition du foyer ne soient pas dépassés.

Sont considérés comme "ressources financières" :
• les revenus professionnels
• les pensions de retraite et/ou d'invalidité
• les pensions alimentaires
• les AAH (allocations aux adultes handicapés).

Consultez la documentation complète relative à l’ASPA sur le site du service public.