Société

La Fondation des Petits Frères des Pauvres a profité de son 15ème anniversaire pour lancer un appel à projet sur la thématique : "Cultiver le lien intergénérationnel : se rencontrer, échanger, faire ensemble". L'objectif est de lutter contre la discrimination et l'isolement des seniors. Du 31 octobre au 24 décembre 2017, 190 projets ont ainsi été reçus par la fondation qui vise la valorisation des personnes âgées au sein de la société actuelle. Zoom sur les 10 projets que le jury a sélectionnés en tant que lauréats.

Astérya
Astérya est une association parisienne qui souhaite « réveiller, repérer et accompagner les envies d’agir solidaires et citoyennes ».

L’association a conçu un « guide pour agir », un document complet qui permet à ceux qui le souhaitent de trouver l’engagement qui leur convient, afin d’œuvrer pour une société plus solidaire, écologique et démocratique. Ce guide n’est pas uniquement centré sur l’aide aux seniors, mais permet également de s’engager sur des sujets liés à la culture, l’éducation et la finance solidaire, ou encore l’agriculture et l’alimentation, la mobilité, etc.

Sur les problématiques liées à la vieillesse, les bénévoles peuvent participer à des projets solidaires tels que "Les Connecteurs citoyens". Ce projet permet aux jeunes et aux seniors d'échanger sur des sujets qui leur tiennent à cœur. Chacun y trouve ainsi l'opportunité de se construire et de se reconstruire tout en allant continuellement de l'avant.

Et pourquoi pas ?
Cette association grenobloise a pour vocation de permettre à chacun de s’exprimer de manière artistique. Elle a présenté dans le cadre de cet appel à projet son atelier baptisé "Se raconter nos interdits d'hier et d'aujourd'hui" dont la dénomination suffit à interpeller la société. Leur souhait est de mettre les adolescents qui résident en MECS (Maison d’Enfants à Caractère Social) et les seniors qui demeurent dans les EHPAD en relation. Ces rencontres permettent à chacun de raconter ce qu'il a vécu, ce qui l'a marqué dans son parcours et ce qu'il souhaite éventuellement modifier. On parle ainsi d'échanges constructifs qui offrent aux adolescents et seniors la possibilité de se libérer de certains fardeaux psychologiques.

Ka'fête ô mômes
L'équipe défend des valeurs honorables : le partage et l'échange afin que toutes les générations puissent cohabiter en harmonie. Des animations réunissant enfants, parents et personnes âgées sont ainsi programmées tout au long de l'année dans la région Auvergne Rhône Alpes. La Ka'fête ô mômes, c'est donc une cafétéria ou plutôt un café familial situé dans le premier arrondissement de Lyon, où l'on fait de nouvelles rencontres indépendamment des différences d'âge.

OLD'UP
Selon OLD'UP, la retraite n'est que la transition entre deux vies. La jeunesse est certes passée, mais la vieillesse n'est pas forcément encore au rendez-vous. Plus si jeunes, mais pas si vieux, telle est la devise de l’association. Old’up a proposé son projet intitulé "Etre âgé et acteur du dialogue numérique contemporain" pour illustrer cette conviction. Le projet encourage les seniors à rester connectés aux évolutions que le numérique apporte. Les jeunes sont là pour les former en toute convivialité.

Le duo Optim-ism et Collectif Skylett
Le projet Happy Skylett consiste à offrir des promenades en vélo-cargo aux seniors dans la ville de Lorient et alentours. De jeunes bénévoles embarquent ainsi les aînés à bord de triporteurs pour leur permettre de sortir de chez eux ou de l'établissement dans lequel ils résident. Le bénévole peut prendre jusqu'à deux passagers avec lesquels il échange tout au long du chemin et pendant les arrêts.

L'outil en Main
L'association est une association du Pays de la Loire qui s'est fixée pour objectif de favoriser la transmission intergénérationnelle du savoir-faire manuel. Ce projet permet aux seniors de révéler leurs secrets concernant des activités manuelles pour lesquelles ils sont particulièrement doués. Dès 9 ans, les enfants ont la possibilité de bénéficier d'un apprentissage axé sur l'aspect humain.

La Maison en Ville
L'association puise son concept dans son nom, tout simplement. Il s'agit d'inciter les jeunes et les seniors à vivre sous le même toit pour se rendre mutuellement service. La jeunesse apporte ainsi son énergie et sa convivialité tandis que les aînés fournissent un logement et des conseils. Concrètement, les échanges peuvent aller beaucoup plus loin.

Logement intergénérationnel, chambres chez l’habitant, ou colocations à projet solidaires, l’association propose plusieurs possibilité de logements aux étudiants de Bretagne, et plus particulièrement de Rennes, Saint Malo, Dinard et Fougères.

Mémoire et Santé
Mémoire et Santé travaille sur la mémoire et ses relations directes ou indirectes avec la santé, en y intégrant les notions de qualité de vie et de bien-être.

Le projet proposé dans le cadre de l’appel à projet de la fondation Petits Frères des Pauvres s’intitule "Le Sans Fourchette". Ce projet s'articule autour des échanges autour d'une bonne tablée. Les seniors retrouvent le plaisir de s'alimenter et évitent de sombrer dans l'isolement.

Le temps pour toiT
Cette association située dans le Grand Ouest a proposé son projet "On cohabite, on s'épaule!" qui se focalise sur l'habitat partagé. Elle met en relation des personnes à héberger (étudiants ou salariés) et des hébergeurs : personnes âgées isolées, familles monoparentales etc. Le principe de cet échange: « un toit contre une présence ». Cette mise en relation est contractualisée et accompagnée par l’association.

Tud Ar Vro
C'est avec sa "Mini ferme ludique et partagée" que l'association a conquis les membres du jury. Son objectif ? Réunir toutes les générations dans un Ehpad, autour d'activités partagées dans la joie et la bonne humeur.