Société

Pour les lecteurs assidus de la presse française, le nom de Sophie Fontanel ne passe pas inaperçu. En effet, la journaliste et chroniqueuse du journal l'Obs a fait couler beaucoup d'encre à son sujet, notamment depuis qu'elle sévit sur la plateforme Instagram où elle expose ses différents points de vue, comme celui du "going grey" ayant directement un lien avec son dernier livre : Une Apparition (Robert Laffont 2017).

Vers la fin du règne des lolitas ?

Durant ces dernières décennies, la quête de la Fontaine de jouvence s'est fait ressentir à tous les niveaux. Chaque nouvelle mode esthétique ou vestimentaire n'avait d'yeux que pour les apparences et les styles juvéniles. Pour l'écrivaine Sophie Fontanel cette vision du monde doit être révolue, en commençant déjà par accepter les nouveaux attributs de l'âge, tout en les sublimant pour les exposer à son avantage.

C'est dans ce sens que le dernier livre de Sophie Fontanel se met en phase avec le mouvement "going grey" qui consiste à assumer pleinement ses cheveux grisonnants en renonçant à la superficialité de la teinture. Pour l'auteure, les cheveux blancs sont loin d'être rédhibitoire, bien au contraire. Elle n'hésite pas à publier plusieurs photos d'elle-même sur son compte Instagram pour marquer son assurance à propos de son nouveau style, auprès de ses 125 000 abonnés.

Un mouvement féministe mais pas seulement

L'auteure du nouveau livre "Une Apparition" confie sans complexe qu'elle s'inspire de la façon de vieillir des hommes qui ne font pas attention à leur apparence et qui ne se soucient pas du regard qu'on leur adresse. Pour elle, il est aberrant de se plier en quatre uniquement dans le but de plaire, surtout lorsque tous ces efforts passent inaperçus au final.

Sophie Fontanel a eu l’intuition de ce nouveau style esthétique avant d'aller sur internet pour y découvrir qu'un mouvement similaire y avait déjà vu le jour : le "going grey". Pour elle, ce mouvement est le cheminement logique du combat féministe qui consiste à permettre aux femmes de s'émanciper du rôle purement esthétique qui leur a été imposé jusqu'à présent.

Gageons enfin que le livre "Une Apparition" de Sophie Fontanel paru aux éditions Robert Laffont fera parler de lui lors de cette rentrée.