Habitat

Un nombre élevé de seniors déplore le traitement qui leur est prodigué dans les maisons de retraite. La qualité de service ne les satisfait pas toujours, et les prestations adaptées à leurs besoins sont souvent proposées à des prix exorbitants. C'est en partie pour ces raisons q’un groupe de jeunes seniors a décidé de se lancer dans un projet peu ordinaire : celui de créer une copropriété associative.

Un hébergement pensé par des seniors pour des seniors

Qui connait les besoins des personnes âgées mieux qu'elles-mêmes ? Elles souhaitent continuer à vivre avec un maximum d'autonomie mais en bénéficiant de quelques avantages de la maison de retraite classique. Le concept de la copropriété associative se base donc sur un compromis. Chaque locataire de l'immeuble aurait son propre chez-lui mais bénéficierait par la même occasion d'espaces communs dédiés à la convivialité.

Avoir 47m² d'espace privé qui prévoient la perte d'autonomie, voilà ce qui compte avant tout. De l'accessibilité aux appartements aux aménagements, tout est peaufiné en vue d'assurer sécurité et bien-être aux seniors. Les espaces communs leur offriraient la perspective de faire du sport ensemble, de s'adonner à des loisirs créatifs ou simplement à bavarder en toute convivialité.

L'idée est donc de garantir l'indépendance de chaque retraité résidant dans la copropriété tout en lui permettant de tisser de nouveaux liens pour que sa vie sociale continue à s'épanouir.

Un projet soutenu par les banques

L'association Chamarel a vu le jour en 2010 mais il lui aura fallu 7 ans pour mettre son projet sur pieds. Des détails techniques aux aspects humains de la copropriété associative, rien n'a été abandonné aux mains du hasard.

Les équipes de France 3 ont rencontré les porte-parole de l'association pour faire la lumière sur leur idée de génie. Les seniors ayant participé à l'entrevue ont insisté sur le fait que les personnes âgées partagent toutes cette envie de vivre sereinement, dans un univers pensé pour eux et sans avoir à se sentir comme coupées du monde.

Les arguments élaborés sans erreur ont eu raison des établissements bancaires. Le projet de la copropriété associative ouvre en effet droit à un emprunt sur... 50 ans. Si les banques, pourtant difficiles en ce qui concerne l'octroi de crédits, consentent à simplifier le financement d'un tel projet, c'est sûrement parce qu'il le mérite.

Les instigateurs de la copropriété associative sont confiants. Les familles seraient rassurées par le dispositif et les seniors qui en bénéficieraient auraient la perspective de bien-vieillir, le rêve de tout retraité.

Retrouvez le reportage de France 3 sur YouTube en suivant ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=ZMDyjPQbwP4