Téléassistance

La téléassistance existe depuis plus de 30 ans. Elle permet à des personnes en état de dépendance de joindre facilement des équipes depuis leur domicile, et aide ainsi chaque année ses utilisateurs à se sortir de situations délicates. En facilitant la liaison entre les clients et les secours, la téléassistance contribue chaque année à sauver des vies.

Pour se faire une idée plus précise, prenons quelques chiffres concrets (tirés principalement des études de l'AFRATA). Aujourd'hui en France, plus de 500 000 personnes sont abonnées à un service de téléassistance. Si ce service s'adresse à toutes les personnes dépendantes et/ou isolées, ce sont surtout les personnes âgées qui sont concernées. L'âge moyen des abonnés est en effet de 84 ans et seuls 5% ont moins de 70 ans. La majorité des appels (60%) correspondent à un besoin de convivialité et de communication, permettant de rompre la solitude. Mais sur les 2,5 millions d'appels reçus chaque année par les centres de téléassistance, 240 000 engendrent une intervention et 37 500 sont suivis par un appel des services d'urgence (pompiers, SAMU). Chacune des interventions ayant lieu suite à un appel de téléassistance représente potentiellement une vie sauvée. Surtout si l'on prend en compte que la majorité (122 000) de celles-ci concernent des chutes : la principale cause de décès chez les plus de 75 ans.

Intéressons-nous maintenant au fonctionnement de la téléassistance. L'idée de départ est de permettre aux utilisateurs de pouvoir joindre facilement un centre d'appel en cas d'urgence. Pour ce faire, l'abonné dispose d'un médaillon qu'il porte en permanence sur lui. Une simple pression déclenche l'appel, le transmetteur fonctionnant comme un interphone. Le centre de téléassistance joindra alors les proches ou les voisins de l'utilisateur pour les informer de la situation et leur permettre d'intervenir. En cas de besoin, les secours sont également envoyés. Avec l'apparition de nouvelles technologies, l'offre s'est enrichie. En plus du service de base, les abonnés peuvent aujourd'hui souscrire à d'autres dispositifs : appareils d'actimétrie détectant une activité anormale ou une chute, visiophonie ou téléprésence pour un meilleur accompagnement. La téléassistance permet ainsi le maintien à domicile des personnes âgées dans de meilleures conditions.