Santé

Nombre d'entre nous ignorent l'importance de la lecture : elle sert non seulement à développer un certain bagage en termes de vocabulaire mais permet également d'enrichir les connaissances et garantir le développement mental. En développant les fonctions cognitives, la lecture profite à toutes les tranches d'âge, commençant par les petits vers les âgés en passant par les jeunes et les adultes.

Des études faites très récemment par l'université de Yale démontrent que la lecture, et surtout le fait de la pratiquer environ 3h30 par semaine, augmente l'espérance de vie de plus de 20% sur douze ans.

Selon Six Actualités, cette étude a mobilisé 3.635 volontaires de plus de 50 ans, qui ont été divisés en trois groupes : les sujets qui lisent peu, ceux qui lisent jusqu’à trois heures par semaine, et ceux qui lisent plus de 3h30 par semaine. Au terme de cette étude, les chercheurs ont conclu que la lecture et l’espérance de vie sont liées. Les personnes lisant le plus voient leur espérance de vie augmenter de 23% sur 12 ans, soit en moyenne deux années de vie !

Autant de bénéfices pour les jeunes, comme pour les personnes âgées. Par le biais de la lecture, le cerveau est stimulé et reste actif, et cela l'empêche de perdre ses capacités. La lecture diminue également le stress lié au quotidien. Prendre un roman entre les mains et se plonger autant dans l'imaginaire que dans la réalité de l'histoire emmène vers un autre monde qui soulage certainement, sans pour autant oublier que ceci permet de tranquilliser l'esprit et assure le divertissement culturel.

Et comme pour illustrer ces faits, Joseph Addison disait : « La lecture est à l'esprit ce que l'exercice est au corps » !