Société

La population des seniors n'évolue pas de la même façon selon la région. Une étude de l'Insee détaille la situation en Bretagne, où les seniors sont en moyenne moins concernés par la perte d'autonomie qu'en moyenne nationale. Il n'en est pas de même en région PACA, qui compte par ailleurs moins de places d'hébergement qu'en Bretagne.

Etude générale sur la situation des seniors en Bretagne
Une enquête intitulée Vie quotidienne et santé détaille les conditions de vie des seniors de la Bretagne, se basant sur les données collectées pour l'année 2014. De façon générale, il apparaît que les Bretons âgés de plus de 60 ans sont visiblement en meilleure santé si l'on fait une comparaison au niveau national. Pour 24,1%, ils se trouvent confrontés à diverses difficultés physiques, cognitives et sensorielles, soit 2,4 points en-dessous de la moyenne nationale. Au niveau national, l'étude met en avant l'écart progressif des problèmes entre hommes et femmes, plus l'âge avance. En comparaison avec la précédente étude de 2007, on constate une baisse des incapacités importante dans la tranche d'âge des 65-74 ans (les prévalences augmentant avec l'âge).

Un maintien à domicile important en région PACA
En région PACA, le nombre de personnes âgées de plus de 60 ans atteignait 28% de la population en 2014, ce qui représente 1,4 millions de personnes. Celles qui atteignent l'âge de 85 ans sont davantage maintenues à domicile, avec de façon générale un état de santé beaucoup moins bon (difficultés pour se déplacer, maladies chroniques). Le contexte en PACA est également particulier, étant donné que la région ne dispose pas d'une offre de places suffisante en hébergement pour personnes âgées dépendantes. En revanche, le maintien à domicile est possible grâce à un nombre important de personnel médical libéral se déplaçant à domicile. A noter également que pour 88% des seniors en situation de perte d'autonomie, l'entourage proche est présent pour apporter de l'aide. Des moyens techniques sont également mis en place chez 73% des seniors pour faciliter le quotidien.

Plus de places d'accueil en Bretagne
Les problèmes de perte d'autonomie sont globalement moins importants en Bretagne. En effet, cette région offre un grand nombre de places en structure d'accueil en rapport à la population de plus de 75 ans. On dénombre ainsi 24,8% des personnes âgées de plus de 85 ans qui se rendent en établissement spécialisé. Etant donné qu'ils sont donc moins nombreux à vivre à leur domicile dès cet âge, ils sont également moins concernés par une perte d'autonomie. L'aide apportée par la famille diffère de la moyenne nationale (84% des cas contre 86%), et on dénombre 23,6% de seniors vivants à domicile ayant recours à des aides techniques ou professionnelles.