Loisirs

Être en perte d'autonomie ne signifie pas qu'il faille renoncer à partir en vacances. Aujourd'hui, de nombreuses formules de séjours existent pour permettre aux personnes dépendantes (et à leurs proches) de s'évader quelques jours, dans un lieu de rêve. La villégiature se déroule dans les meilleures conditions, avec la possibilité d'avoir une assistance médicale et des aménagements spéciaux. Découvrez quelles sont les différentes options qui s'offrent à vous...

Le déplacement vers le lieu de vacances

En train ou en avion, il existe des aides pour les personnes âgées ou en perte d’autonomie. Si vous optez pour le train, renseignez-vous sur le service "Accès Plus" gratuit, qui facilite les voyages des personnes en perte de validité. Par ailleurs, un membre de l'association "Compagnons du voyage" peut accompagner le voyageur seul ayant une difficulté à se déplacer (service payant). Pour les voyages en avions, il existe le même type de services proposés par les compagnies aériennes.

Le choix du type de séjour

Il existe différentes possibilités de séjours pour les personnes en perte d'autonomie qui souhaitent partir en vacances. Le choix dépend des envies, du niveau de dépendance et du budget.

• L'hébergement labellisé "Tourisme et Handicap" : Les locations et hôtels portant ce label sont adaptés aux besoins des personnes en perte d'autonomie, en termes d'infrastructure et de services.

• L'hébergement chez des "Accueillants familiaux" : Agréé par le Conseil départemental, ces familles reçoivent la personne en perte d'autonomie, en lui proposant de partager leur quotidien dans un cadre agréable (service contre rémunération).

• Le séjour organisé pour personnes âgées : Différents type d'organismes mettent en place ce type de séjours : la CCAS, les clubs de retraités, les associations (Secours Populaire, Petits Frères des Pauvres...), les caisses de retraites... et même l'ANCV avec son programme "Séniors en vacances".

• Les villages vacances "Répit Famille" et "Répit Alzheimer" : Adaptés aux familles qui souhaitent partir en vacances avec un proche dépendant, ils disposent d'une structure médico-sociale et proposent des activités pour les personnes en perte d'autonomie.

Les aides et soins sur le lieu de vacances

Si vous disposez d’aides à la maison avec l’APA, il faudra prévoir avant vos vacances de suspendre les services et aides à domicile.

Il est également possible pour la personne en perte d'autonomie de choisir des vacances classiques et de poursuivre les soins sur son lieu de villégiature, en faisant venir des intervenants. Pour cela, il faut contacter l'APA, pour demander si l'aide peut être maintenue sur le lieu de vacances. L'intervention ponctuelle d'un professionnel rémunéré au moyen du CESU (Chèque Emploi Service Universel) constitue une autre solution. Pour les soins médicaux, il est possible de bénéficier des services du SSIAD (Service de Soins Infirmiers A Domicile) ou d'un infirmier libéral sur place.

Enfin, n’oubliez pas qu’il est possible de recourir à une solution de téléassistance mobile pour être en sécurité partout, même à l’extérieur et loin de la maison. En cas de malaise, de chute, ou de tout autre besoin d’assistance, appuyez sur le bouton de téléassistance de votre téléphone mobile pour être mis en relation directement avec un téléassistant d’Europ Assistance.