Habitat

Lors de la découverte d'une perte progressive d'autonomie, nombreux sont les seniors qui affirment vouloir préserver leur indépendance. En effet, bien qu'il existe aujourd'hui, de part et d'autre du territoire français, de nombreux établissements garantissant aux personnes âgées de vivre confortablement, sans que ces dernières doivent se préoccuper quotidiennement de leur bien-être, il existe également de très nombreuses solutions permettant aux seniors de maintenir une véritable autonomie sans quitter leur domicile, c'est notamment le cas du monte-escalier.

Le monte-escalier, un véritable atout pour une réelle indépendance
La perte d'autonomie qui commence à se manifester au fil du temps se traduit bien souvent par une difficulté accrue à se déplacer, nécessitant parfois certains appareils tels que des cannes ou des déambulateurs. Pour les personnes âgées résidant au sein de maisons dotées d'étages, les difficultés auxquelles il est nécessaire de faire face sont encore plus importantes. En effet, les escaliers constituent de véritables dangers contre lesquels il est primordial de se prémunir. Si des systèmes de sécurité existent et permettent de prévenir les individus qualifiés dans le cas d'une chute, par exemple, les monte-escaliers permettent d'appréhender véritablement ces épreuves, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle ces dispositifs sont très populaires parmi les seniors indépendants, prêts à mettre la main à la poche pour les financer, bien que la somme puisse être rédhibitoire pour certains.

Le financement d'un monte-escalier
Le nombre de personnes âgées prêtes à faire un sacrifice financier pour se procurer un monte-escalier est particulièrement important, ce qui témoigne non seulement de l'attachement des seniors à leur autonomie et à leur maison, mais également de l'utilité indéniable d'un tel dispositif qui a, malgré tout, un coût. En effet, une étude du site Prix Monte Escalier révèle que 80% des propriétaires sont prêts à faire un effort financier pour l’installation de ce type d’appareil.

C’est malgré tout le prix qui reste le premier frein à l’acquisition de cet équipement, pour 54% des sondés.

Concernant le financement toujours, plus de 85% des 1.062 personnes sondées ignorent qu’il existe des aides de l’état pour aider à financer un monte-escalier. Ces aides réservées aux personnes éligibles telles que l’APA et l’ALGU peuvent prendre en charge une partie du prix de l’installation et du matériel.

Quel prix ?
Pour un monte-escalier de qualité, il faudra compter plusieurs milliers d'euros d'investissement. En effet, l'appareil en lui-même se révèle particulièrement coûteux, somme à laquelle s'ajoute l'installation qui nécessite des aménagements techniques à effectuer au sein du domicile. Les monte-escaliers les moins chers sont les modèles droits, dont les prix débutent aux alentours des 2.800€, pose comprise. Pour les personnes âgées désirant installer un modèle un peu plus sophistiqué, tel qu'un monte-escalier tournant, qui permet de gérer les éventuels virages et qui peut parfois s'avérer nécessaire pour certains aménagements intérieurs spécifiques, il faudra alors débourser au minimum 8.000€, là encore, installation prise en compte.