Aidants

Le 6 octobre 2016 se tenait la 7ème édition de la journée nationale des aidants. Retour sur cet événement et ses enjeux, à l'heure où 11 millions de français sont concernés.

Les aidants sont les personnes qui accompagnent un proche malade ou en manque d'autonomie. 11 millions de personnes en France viennent en aide régulièrement à un proche pour l'aider dans sa vie quotidienne. De manière à mettre en avant cette implication, et surtout dans le but de bien informer ces personnes, la journée nationale des aidants a été créée il y a maintenant 7 ans. L'objectif de cette édition 2016 était notamment de sensibiliser les salariés aux aides et aménagements possibles pour qu'ils puissent s'occuper de leurs proches. En effet, l'association pour la journée nationale des aidants constate souvent un manque d'information vis-à-vis des droits dont disposent les personnes concernées. 53 % des aidants sont actifs et 33 % reconnaissent que leur statut d'aidant a une influence négative sur leur vie professionnelle. 58 % disent avoir des difficultés à allier travail et obligations familiales et plus de 20% préfèrent ne rien dire à leur employeur.

Pourtant, des aides existent bel et bien. Certains dispositifs légaux ont en effet été mis en place pour les salariés aidants. Il est notamment possible de prendre un "congé de proche-aidant" de 3 mois. Il est également tout à fait envisageable de négocier avec son employeur un contrat à temps partiel par rapport à cette situation. Ces aménagements sont hélas méconnus : 73 % des aidants disent ne jamais avoir entendu parler de ces possibilités. Le droit de répit a aussi été instauré, permettant à ces derniers de se reposer ou d'avoir un peu de temps libre.

Mais les aidants ne se tournent encore que rarement vers ces aides, car ils considèrent qu'il est normal de venir en aide à un proche dans le besoin. Pourtant, cette attitude peut conduire à des états de fatigue et de surmenage tels qu'ils peuvent mettre en péril la santé de l'aidant lui-même. D'où l'importance de cette journée de sensibilisation.