Aller au contenu principal
type contact

Besoin d’une information ?

Nos conseillers sont à votre disposition au :

01.70.72.46.23

*Prix d’un appel local

Du lundi au vendredi
de 9h à 18h

En conformité avec le dispositif gouvernemental BLOCTEL
Quel horaire d’appel préférez-vous ?

Vos coordonnées téléphoniques sont recueillies par nos équipes uniquement afin de nous permettre de respecter nos engagements à votre égard et de vous recontacter à la suite d’une demande de votre part. Conformément aux dispositions légales applicables, nous vous informons que vous pouvez, si vous le souhaitez, vous inscrire sur la liste d’opposition au démarchage téléphonique sur le site internet www.bloctel.gouv.fr

Guide pratique en cas de chute

Santé
Le 16 avril 2016

À l'heure actuelle, en France, les chutes accidentelles sont les accidents de la vie courante qui impactent le plus les personnes âgées. Ainsi chaque année, près de 400 000 séniors sont victimes de chutes entraînant contusions, plaies, voire luxations et fractures, à l'origine de graves conséquences physiques et psychologiques pour l'aîné concerné. Il est donc important de savoir comment réagir en cas de chute d'une personne âgée.

Tout d'abord, rester à terre n'est jamais une position confortable pour attendre les secours. Mais les personnes âgées qui viennent de chuter ne savent pas toujours retrouver une position debout alors même qu'elles peuvent encore bouger. Pourtant, quelques mouvements simples permettent de se relever en douceur afin de contacter le SAMU ou les pompiers dans la situation la plus apaisée possible. En premier lieu, quand la personne âgée se retrouve allongée sur le dos, il lui faut d'abord reprendre une respiration normale. Si l'aîné n'a pas mal et n'a pas de vertiges, il peut alors basculer sur un côté en ramenant un bras sur l'autre ce qui lui fera pivoter le torse. Une fois allongé sur le côté, il est alors possible de ramener sa jambe mobile légèrement vers sa poitrine de manière à pouvoir prendre appui sur ses deux coudes et sur son genou remonté. Alors le sénior peut se mettre à quatre pattes pour se rapprocher d'un élément sur lequel prendre appui, une chaise par exemple, afin de se relever en douceur. Dans tous les cas, il peut être opportun de répéter cet enchainement à l'avance, avec une deuxième personne, afin de pouvoir l'effectuer le plus naturellement possible le moment venu.

Cependant, dans le cas où la personne âgée ne peut plus bouger, le seul recours pour prévenir les services de secours est le déclenchement du dispositif d'urgence de la téléassistance choisi. Disponible à toute heure quelle que soit la journée, ce dispositif est indispensable pour prévenir l'entourage et les services d'urgence que l'aîné est en difficulté. Que vous ayez choisi une téléassistance à domicile, mobile ou médicalisée, le système se déclenche dès la détection de la chute du sénior et permet d'une part d'épargner à la personne âgée les lourdes conséquences physiques et psychologiques de rester à terre et d'autre part elle assure une réponse immédiate des services de secours pour traiter au plus vite les conséquences d'une chute qui peuvent parfois être très graves.

Finalement, quelle que soit la gravité de la chute, pensez à conserver à proximité une feuille sur laquelle auront été notés tous les numéros utiles pour ne pas être pris au dépourvu le jour d'une chute inopinée.

Retrouvez-nous sur facebook

icon
tel