Aller au contenu principal
type contact

Besoin d’une information ?

Nos conseillers sont à votre disposition au :

01.70.72.46.23

*Prix d’un appel local

Du lundi au vendredi
de 9h à 18h

En conformité avec le dispositif gouvernemental BLOCTEL
Quel horaire d’appel préférez-vous ?

Vos coordonnées téléphoniques sont recueillies par nos équipes uniquement afin de nous permettre de respecter nos engagements à votre égard et de vous recontacter à la suite d’une demande de votre part. Conformément aux dispositions légales applicables, nous vous informons que vous pouvez, si vous le souhaitez, vous inscrire sur la liste d’opposition au démarchage téléphonique sur le site internet www.bloctel.gouv.fr

Conducteurs seniors : apprendre à adapter sa conduite avec l’âge

Personne âgée au volant
Société
Le 01 juillet 2019

C’est une question régulièrement sur le bout des lèvres : les conducteurs seniors doivent-ils toujours prendre le volant ? De prime abord pointées du doigt, les personnes âgées sont considérées, souvent à tort, comme de plus mauvais conducteurs. Cependant, elles doivent impérativement s’assurer de conserver leurs réflexes et leurs facultés, en effectuant notamment un contrôle médical régulier de leur plein gré.


Les seniors sont-ils plus sujets aux accidents que les autres conducteurs ?
Statistiquement, un homme ou une femme de 60, 70, 80 ans voire davantage n’a pas plus de risques de provoquer un accident en France. En effet, et sans aborder les accidents graves liés à la vitesse ou la consommation d’alcool, les principaux facteurs accidentogènes sont la fatigue et l’inattention, par exemple dû à un téléphone portable, selon une étude de 2016 sur les seniors au volant. Ainsi, une personne fatiguée ou déconcentrée multipliera énormément le risque d’accident, qu’elle soit jeune ou pas.
Cependant, il convient de préciser que les conducteurs seniors ont davantage de risque de perdre la vie lors d’un accident corporel, de par leur fragilité globale. Par ailleurs, là où il est démontré que les personnes vieillissantes ne sont pas plus soumises à des risques d’accident que des personnes plus jeunes, il a été également mis en exergue que les seniors ont généralement des réflexes ralentis, qui sur la route peuvent devenir rapidement dangereux.


Conseils pour une conduite agréable et sereine en prenant de l’âge
•    Faites contrôler régulièrement votre acuité visuelle par un professionnel, au moins une fois par an 
•    En cas de doute, parlez-en à vos proches et/ou votre médecin, qui pourront vous rassurer
•    Évitez au maximum les situations accidentogènes : fatigue, conduite de nuit ou par temps de pluie, traitement médical qui peut altérer la vigilance... 
•    Privilégiez les temps de trajets courts et évitez de vous surcharger l’estomac avant de conduire 
•    Prenez la route relaxé, en ayant anticipé les éventuelles difficultés sur le parcours (ronds-points, ponts, intersections nombreuses...) 
•    Limitez l’utilisation de votre voiture lors des heures de pointe de circulation ou des embouteillages 
•    Augmentez la régularité de vos pauses, ne conduisez pas plus de deux heures sans vous reposer 
•    Dans la mesure du possible, faites-vous accompagner sur la route par une personne pouvant prendre le volant en cas de fatigue 
•    Vérifiez votre poste de conduite avant le démarrage et assurez-vous d’être confortablement installé 
•    N’hésitez pas à vous équiper d’accessoires de confort pour votre trajet 
•    Si possible, changez de voiture au profit d’un véhicule équipé d’aides à la conduite. 
-> À lire : « Les véhicules adaptés aux seniors » sur Largus.fr


Comment connaître son niveau de conduite ?
La Sécurité Routière comme la prévention étant l’affaire de tous, chaque conducteur devrait prendre l’initiative de faire vérifier régulièrement qu’il est toujours en pleine possession de ses moyens. Bien que le Code de la Route n’indique aucune obligation en la matière, vous avez tout à fait le droit de demander à passer une visite médicale.
Lors de cette visite, votre vue, votre mémoire ou encore vos réflexes sont testés afin de garantir votre sécurité, mais également celle de vos proches ou celle des autres usagers de la route. Après 65 ans, il est vivement recommandé aux conducteurs seniors d’effectuer ce contrôle au moins une fois par an. Dans l’intervalle, vous pouvez également solliciter vos proches afin de leur demander leur avis sur votre conduite.
Enfin, s'il vous arrive d’avoir quelques frayeurs lorsque vous conduisez, ne tardez pas à faire évoluer votre conduite. Privilégiez les trajets courts, en pleine journée et par temps sec si possible. Adaptez votre poste de conduite à davantage de confort, en utilisant par exemple une boîte de vitesse automatique ou un siège facilement réglable.
 

Retrouvez-nous sur facebook

icon
tel