Aller au contenu principal
type contact

Besoin d’une information ?

Nos conseillers sont à votre disposition au :

01.70.72.46.23

*Prix d’un appel local

Du lundi au vendredi
de 9h à 18h

En conformité avec le dispositif gouvernemental BLOCTEL
Quel horaire d’appel préférez-vous ?

Vos coordonnées téléphoniques sont recueillies par nos équipes uniquement afin de nous permettre de respecter nos engagements à votre égard et de vous recontacter à la suite d’une demande de votre part. Conformément aux dispositions légales applicables, nous vous informons que vous pouvez, si vous le souhaitez, vous inscrire sur la liste d’opposition au démarchage téléphonique sur le site internet www.bloctel.gouv.fr

Une hormone pour régénérer la masse musculaire

Une hormone pour régénérer la masse musculaire
Santé
Le 12 September 2018

A mesure que le temps passe, les muscles perdent en vigueur, ce qui peut entraîner des complications de santé pour les seniors. En effet, nombreuses sont les maladies qui sont en lien direct avec cette perte musculaire due à l'âge. On citera par exemple l'ostéoporose ou l'ensemble des fractures qui peuvent survenir suite à une simple chute. La science avançant sans cesse, des chercheurs viennent de mettre au point une hormone participant au regain musculaire, une véritable révolution pour la médecine, mais surtout pour les personnes âgées qui peuvent être directement impactées par une telle découverte.

L'apeline : l'hormone miracle
La solution face à la perte musculaire vient des muscles eux-mêmes ! Des chercheurs français de l'Université de Toulouse ont ainsi découvert l'hormone qui pourrait révolutionner la science et la vie des personnes âgées. L'apeline appartient à la catégorie des peptides, des polymères d’acides aminés. Secrétée par le tissu graisseux et produite par la contraction musculaire dès que le muscle est sollicité, lors d'un exercice physique par exemple, l'apeline participe directement au renforcement des muscles. Conscients du potentiel d'une telle découverte, les universitaires ont débuté des essais sur des souris. Ces derniers ont été concluants : les animaux âgés présentant des signes de diminution d'activité vitale auxquels on administre l'hormone présentent des signes d'amélioration nets, et notamment de leur force musculaire. De tels résultats motivent les scientifiques à étendre leurs recherches et leurs essais à l'homme avec pour ambition de mettre au jour une solution durable et efficace contre la sarcopénie, nom médical que l'on donne à la perte musculaire qui survient en raison de l'âge.

Une nouvelle vie pour les seniors
Pourquoi est-ce qu'une telle découverte peut s'avérer à ce point révolutionnaire ? C'est la perte musculaire elle-même qui est à la base de la perte d'autonomie des plus âgés. En effet, un grand nombre des problèmes de santé qui surviennent avec l'âge s'explique directement par la perte en qualité des muscles: déplacements et mouvements moins évidents au quotidien, fractures, maladies cardiaques... La possibilité de renforcer les muscles permettrait ainsi de redonner aux seniors, au moins en partie, suffisamment d'autonomie pour effectuer de plus nombreuses tâches du quotidien. Il s'agira néanmoins de faire preuve d'un peu de patience... si les tests en laboratoire ont débuté sur les animaux, les premiers essais sur des humains ne seront entrepris qu'à partir de 2019. Dans tous les cas, si les résultats sont probants, les premiers bienfaits de cette découverte de premier ordre pourraient se faire ressentir rapidement.

Retrouvez-nous sur facebook

icon
tel